Rachat du studio indépendant LucasFilms par le Géant Disney.

Entre Disney et George Lucas, l’histoire d’amour ne date pas d’hier :

En effet, Mickey et Dark Vador ont déjà, et à plusieurs reprises, eu l’occasion de croiser leurs lasers. Et si l’union est aujourd’hui officielle, il existe depuis bien longtemps des signes avant-coureurs (que je n'avais pas calculer jusqu'alors) de cette nouvelle alliance.

George-Lucas-at-Disney-World-235343105

Le premier de ces points de rencontre entre l’univers de Luke Skywalker et celui de Disney, est la célèbre attraction "Star Tours" du parc à thème Discoveryland. Au cœur de Disneyland Paris, ce véritable lieu de pèlerinage pour les fans de Star Wars, surplombé par une maquette de X-Wing (vaisseau de combat) taille réelle, propose aux visiteurs de partir pour un voyage vers une galaxie lointaine, afin de détruire l'Etoile Noir (la station spatiale des méchant) Une véritable déclaration d’amour de Disney à l’univers de Georges Lucas !

Moins évidente que le "Star Tours" mais néanmoins fortement liée aux films de la saga Star Wars, l’attraction 3D "Captain EO",animée par Michael Jackson lui-même (rien que ça !), et réalisée par un certain Francis Ford Coppola,(faut s'en souvenir car à Paris elle à fermer en 97 et perso je m'en souviens car à l'époque Michael Jackson me fesait bien plus peur que Chucky ! aller savoir pourquoi ?!) Même si rien ne permet de l’affirmer avec certitude, le design de l'univers que parcourt le vaisseau du roi de la pop dans ce court métrage, et les créatures qu’il rencontre, laissent à penser qu’il évolue dans l’univers créé par George Lucas. Ce dernier y officie d'ailleurs en tant que scénariste et producteur exécutif.

LucasFilms ce n’est pas seulement Star Wars. Disney l’a très bien compris, et ne s’est donc pas privé pour exploiter la deuxième franchise mondialement connue : Indianna Jones. Au fin fond des jungles d’Adventureland, près du bateau de Pirates des Caraïbes (à Disneyland Paris, toujours) se trouve le menaçant "Temple du péril" (A faire impérativement !), défiant tous les visiteurs qui ont l’audace de s’attarder dans le coin.

Les signes avant coureurs dans les longs métrages Disney :

Il ne suffit pas de chercher jusque dans les parcs Disneyland pour trouver des liens flagrants entre Disney et StarWars. En effet, nombreux sont les longs métrages d’animation Disney (et surtout Pixar) qui rendent hommage aux célèbres sagas de George Lucas...

*WALL·E serait-il un cousin éloigné de R2-D2 ? C’est en tout cas l’ingénieur du son Ben Burtt (créateur de tous les bruitages de la saga Star Wars), qui a été contacté pour donner une voix au petit robot Pixar.

*Dans la scène introductive de Chicken Little, une immense boule en métal sème la panique dans la ville. Elle va même jusqu’à passer à travers un écran de cinéma. Ecran qui diffusait justement… la fameuse première scène des 'Les aventuriers et l'arche Perdu", dans laquelle Indiana Jones est poursuivi par un énorme rocher. Plus tard dans le film, lors d'une autre scène de panique, Boulard le cochon s'exclame soudain : "Dark Vador est le père de Luke !"

 * Toy Story 2. Outre le fait que le méchant Zurg annonce à Buzz (façon Vador) qu’il est en fait son père, on peut entendre, entre autres, le bruit d’un pistolet de stormtrooper lorsque le ranger de l’espace tire sur une caméra, et celui d’un sabre laser lorsqu’il passe sa main à travers un hologramme. 

 * Lilo & Stitch, dans laquelle le petit extra-terrestre s'enfuit à bord d'un vaisseau spatial, fait penser à l'univers de Star Wars.

 *Dans Les Indestructibles, la scène dans laquelle Flèche est poursuivi par de méchants agents à travers la jungle fait clairement référence à la scène de poursuite sur Endor en hoverbikes dans "Le retour du Jedi"

Une nouvelle trilogie :

"Durant les 35 dernières années, un de mes plus grands plaisirs a été de voir passer Star Wars de génération en génération", explique ainsi George Lucas. "Il est maintenant temps pour moi de passer La Guerre des Etoiles à une nouvelle génération de réalisateurs. J'ai toujours cru que La Guerre des Etoiles me survivrait, et je pense qu'il était important de mettre la transition en place de mon vivant".

Outre cette nouvelle trilogie, on ignore si les ressorties en 3D des cinq épisodes cinéma est toujours d'actualité, dans la foulée de "La menace Fantome" ressorti en relief en février dernier (qui ce-ci dit à par être extrémement fan, je ne vois pas l'avantage de les revoir en "fausse" 3D à par le fait de payer sa place plus cher) mais il est sur que nous auront le droit à une nouvelle trilogie à partir de 2015 !

Bien entendut je ferai surement partit des premiers à aller le voir en salle mais je suis quand même séptique au fait de revoir une trilogie de Star Wars, car si c'est pour nous resortir un "John Carter" (qui a fait un veritable bide) version sabre laser, ce serai une insulte pour la véritable trilogie. Mais ne partons pas négatif desuite et laissons voir ce qu'ils vont nous sortir...