bilbo-le-hobbit

Date de sortie : 14 décembre 2012

Réalisateur : Peter Jackson (Le seigneurs des anneaux)

Avec : Ian MacKellen (Le seigneurs des anneaux, X-Men, Bent), Martin Freeman (Petits meurtres à l'Anglaise), Richard Armitage (Strick Back), Ken Scott (Un jour, Petit meurtres entre amies), Iam Holm (Alien le huitiéme passager, Le cinquiéme Element, From Hell), Elijah Wood (Le seigneurs des anneaux, Hooligan), Hugo Weaving (Matrix, V pour Vendetta), Cate Blanchett (Hanna, L'étrange histoire de Benjamin Button, Aviator)

Synopsis :

Dans UN VOYAGE INATTENDU, Bilbon Sacquet cherche à reprendre le Royaume perdu des Nains d'Erebor, conquis par le redoutable dragon Smaug. Alors qu'il croise par hasard la route du magicien Gandalf le Gris, Bilbon rejoint une bande de 13 nains dont le chef n'est autre que le légendaire guerrier Thorin Écu-de-Chêne. Leur périple les conduit au cœur du Pays Sauvage, où ils devront affronter des Gobelins, des Orques, des Ouargues meurtriers, des Araignées géantes, des Métamorphes et des Sorciers…
Bien qu'ils se destinent à mettre le cap sur l'Est et les terres désertiques du Mont Solitaire, ils doivent d'abord échapper aux tunnels des Gobelins, où Bilbon rencontre la créature qui changera à jamais le cours de sa vie : Gollum.
C'est là qu'avec Gollum, sur les rives d'un lac souterrain, le modeste Bilbon Sacquet non seulement se surprend à faire preuve d'un courage et d'une intelligence inattendus, mais parvient à mettre la main sur le "précieux" anneau de Gollum qui recèle des pouvoirs cachés… Ce simple anneau d'or est lié au sort de la Terre du Milieu, sans que Bilbon s'en doute encore…

Mon avis :

"Dans un trou, vivait un Hobbit". Voici la réplique tant attendue par les fans de Tolkien (et moi même) de la Terre du Milieu depuis plus d'un an.

Il faut dire que depuis la spectaculaire – et désormais culte - trilogie du Seigneur des Anneaux, le genre heroic fantasy a engendré quantité de mauvais films étrangement destinés au jeune public alors qu'originellement la saga créée par Peter Jackson visait plutôt un public adolescent, voire adulte. Ainsi, même si roman "Bilbo Le Hobbit" est à l’origine une œuvre de Tolkien destinée aux enfants, du coup je fondait de grands espoirs en Peter Jackson, histoire de nous faire encore rêver d'elfes, de gobelins, de nains et autres réjouissances, là où les autres avaient jusqu’ici échoués...

1804545_3_d80e_bilbo-le-hobbit-martin-freeman-face-a-gandalf_e5aad3cd1e162256ce89ce1920487cc1

Du coup je pourrai juste dire : Quel plaisir régressif ! (Ne serai-ce pour les premiéres notes de musique je n'ai put m'empecher de sourire). Ce film n’est certes pas du niveau du Seigneur des Anneaux mais est ce vraiment important ? Si en tant que vrai fan de Tolkien vous savez que le livre Le Hobbit est destiné aux chérubins alors vous ne serez peut être pas déçus du film de Jackson. Car oui c’est plus accessible. Mais tant mieux, nous retombons en enfance grâce à cet univers qui revient après dix ans d’absence.

Le-Hobbit-un-voyage-inattendu6

Bien avant que Frodon ne devienne le porteur de l’anneau, une autre aventure s’est déroulée dans la Terre du Milieu, emportant avec elle un habitant de la Comté : Bilbon. Quel personnage sympathique et attachant ce Bilbon. Frodon Sacquet et ses yeux de chien battu sont un lointain souvenir. Martin Freeman est un choix judicieux pour ce rôle, un hobbit de nature que les fans adoreront. Il possède un sens de la comédie savoureux, bien utilisé dans les premières scènes. La fratrie de nains est étrangement très plaisante. Je redoutais de supporter une armée de nains pendant 2h45 ! Et comment serait une aventure en Terre du Milieu sans Gandalf (qui est d'ailleurs beaucoup plus présent que dans la trilogie précédente) ? Et bien entendu, plusieurs personnages de la trilogie première apparaissent.

the-hobbit-parodie-alcoolisee-L-wdncuF

Evidemment le film est long, mais il pose (comme la Communauté de l’Anneau en son temps) les bases d’une nouvelle trilogie. Peter Jackson s’en tire avec les honneurs et ne commet pas une Menace Fantôme 2. En plus de la longueur, peut-être que certains trouveront, comme moi, que les méchants du film ne font pas vraiment peur, que leur aspect est même plutôt risible. Heureusement donc que Gollum est là, dans une longue scène génialement schizophrène.

Film d’aventure de 2012, Le Hobbit est un voyage trépidant qui renoue avec l’univers de Tolkien avec succès. La 3D est excellente, les paysages toujours aussi splendides. Certaines scènes pourraient vous couper le souffle par leur beauté, comme le conseil à Fondcombe. Certaines scènes d’action pourront également vous surprendre à l’image de la bataille des géants de pierre. Et quelle émotion de réentendre la musique dHoward Shore.

Pas de doute, le Père Noël cette année c’est : Peter Jackson !

 

*Bande annonce*