revolver-comme-des-freres-b-o-f

 <3<3<3

Date de sortie : 21 novembre 2012 (Comédie Française)

Réalisateur : Hugo Gélin

Avec : François-Xavier Demaison (Coluche l'histoire d'un mec, Tellement proches), Nicolas Duvauchelle (Braquo, La fille du Puisatier, Polisse), Pierre Nicey (LOL, Les Emotits anonymes), Melanie Thierry (La Princesse de Montpensier, Omblime) 

Synopsis :

Depuis que Charlie n’est plus là, la vie de Boris, Elie et Maxime a volé en éclats. Ces trois hommes que tout sépare avaient pour Charlie un amour singulier. Elle était leur sœur, la femme de leur vie ou leur pote, c’était selon. Sauf que Charlie est morte et que ça, ni Boris, homme d’affaires accompli, ni Elie, scénariste noctambule et ni Maxime, 20 ans toujours dans les jupes de maman, ne savent comment y faire face. Mais parce qu’elle le leur avait demandé, ils décident sur un coup de tête de faire ce voyage ensemble, direction la Corse et cette maison que Charlie aimait tant. Seulement voilà, 900 kilomètres coincés dans une voiture quand on a pour seul point commun un attachement pour la même femme, c’est long… Boris, Elie et Maxime, trois hommes, trois générations, zéro affinité sur le papier, mais à l’arrivée, la certitude que Charlie a changé leur vie pour toujours.

Mon avis :

Pour son premier film, le réalisateur Hugo Gélin sait imposer un style et une vraie originalité, autant dans le sujet de son histoire que dans la façon de la raconter… En décrivant la trépidante odyssée de trois personnages intergénérationnels à travers la France, depuis Paris jusqu’en Corse, il ose non seulement un vrai road-trip à la française, mais propose en sus une comédie sensible et subtile, dotée d’une intelligence et d’une fraîcheur plutôt rare dans le cinéma français…

photo-Comme-des-freres-2012-131

Si l’histoire est assez simple - trois hommes liés à la même femme, qui les a fait se rencontrer, renforcent leurs liens d’amitié en allant disperser les cendres de cette dernière, morte, à l’autre bout du pays -, elle n’en demeure pas moins judicieusement construite, notamment grâce à sa structure temporelle, la narration alternant le présent du voyage en voiture et le passé expliquant les rapports qui les unissent par touches successives, remontant doucement le temps au gré de flash-backs très bien intégrés au récit, jusqu’au fameux jour de leur rencontre (j'en ai eu les yeux mouillés) très jolie trouvaille…

comme_des_frere_films

Alors même que le sujet du film est assez grave - la mort de l’amie des trois « héros » -, le film sait pourtant conserver un ton de comédie, avec de vrais gags drôles et réussis dedans, et un humour fin et subtil qui sait toujours dédramatiser les situations les plus délicates… L’équilibre entre rire et émotion est ainsi miraculeusement et parfaitement maintenu d’un bout à l’autre de ce film.

Mais le film ne serait certainement pas aussi chouette et revigorant sans son casting brillant et attachant, où tous les acteurs trouvent un accord parfait les uns avec les autres ! Chacun incarnant un âge de la vie, ils réussissent pourtant avec brio à faire croire à la force des liens qui les unissent… François-Xavier Demaison incarne parfaitement la tristesse cachée de l’homme d’affaire accompli, la quarantaine nostalgique de ses amours perdues… Nicolas Duvauchelle, peut-être pour la première fois dans une comédie, est juste parfait dans ce rôle de trentenaire un peu paumé, qui ne sait toujours pas ce qu’il va faire de sa vie… Quant au plus jeune Pierre Niney (<3), il joue délicieusement les balbutiements de l’âge adulte, entre certitudes naïves et désillusions, avec cet irrésistible air taquin et cette douce fragilité… Ils sont véritablement "Comme des frères "dans cette comédie réussie et pleine de charme !

50bil_480x270_2bsek0

En faite je m'attendais pas à être autant émue et prise dans ce film, il est plus bien je le conseille ;)

 

*Bande annonce*