7753320487_frankenweenie-tim-burton

 

Date de sortie : 31 octobre 2012 (Animation-SF-épouvante Américaine)

Réalisateur : Tim Burton (Dark Shadows)

Synopsis :

Après la mort soudaine de Sparky, son chien adoré, le jeune Victor fait appel au pouvoir de la science afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru… Victor va tenter de cacher la créature qu’il a fabriquée mais lorsque Sparky s’échappe, ses copains de classe, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences…

Mon avis :

Aujourd'hui la plupart des animations se font numériquement,Tim Burton va encore une fois à l'encontre des choses en optant pour le charme vintage d’une animation en stop motion, où des marionnettes évoluent image par image dans des décors en papier mâché… et quel bonheur de constater que ce style lui va fichtrement bien, à ce Tim Burton ressuscité, celui-là même que je croyait perdu à jamais après un "Alice aux pays des merveilles" qui ne lui correspondait en aucun point et un "Dark Shadows"  juste passable…

Il faut dire que son retour dans l’écurie Disney pour ses deux précédents films l’avait visiblement bien bridé le Tim, pour ne pas dire qu’il s’était laissé corrompre et embrigadé par la mièvrerie édulcorée de la mickeyification des masses ! En reprenant ici le synopsis d’un court-métrage du même nom qu’il avait justement réalisé pour l’empire Disney (contre-attaque ?) en 1984 et qui fut bien vite mis dans des cartons par ses patrons parce que le style sombre et gothique les inquiétait, le cinéaste prend en quelque sorte enfin sa revanche… "Frankenweenie" renoue avec ses meilleurs films, qui sont aussi les plus personnels : ceux dans lesquels il laisse libre court à son univers noir et macabre, mêlant l’humour avec ses cauchemars ! 

 

Frankenweenie-3D

On pourra justement trouver que cette version longue de ce film ressemble trop à "l'ancien" Tim Burton, au réalisateur (et/ou scénariste) de " Beetlejuice ", d’"Edward aux mains d’argent", et bien sûr de films d’animation usant de la même technique :"L’étrange Noël de monsieur Jack"et " Les noces funèbres"(<3)… un peu comme si son style n’avait au fond jamais vraiment évolué. Certains, médisants, diront même que l’ironie n’est plus aussi caustique qu’avant, que l’humour est moins noir et que Disney conserve finalement l’avantage… Mais au fond qu’importe ! Le spectacle offert par "Frankenweenie version 2012 " est un tel miracle que l’on ne fait pas la fine bouche pour le savourer…

Cette histoire d’un petit garçon jouant les apprentis Frankenstein pour ressusciter son seul et meilleur ami canin mêle tellement d’émotions que cela suffit pour nous ravir. Du rire aux larmes, Tim Burton nous emporte avec lui dans son merveilleux monde en noir et blanc, tantôt cruel et tantôt sensible, avec ces personnages décadent et noir (tel la petite fille aux yeux noir qui met mal à l'aise), ces créatures toujours aussi "Burton", chaque moment du film est toujours intensément généreux et rempli de réconfort pour toutes les âmes solitaires… Peu importe si on se laisse un peu avoir par la moue irrésistible du chien Sparky.C'est aussi un bon Annime pour initié les plus petits au monde de Burton.

frankenweenie-site

Bémol du film : j'ai était déçu de la fin qui celon moi trop made in "Walt Disney", car je suis pérsuadé que si il aurait pas fait sous la firme Disney, la fin aurai été tout autre !

En tout cas,"Frankenweenie" nous transmet plein d’espoir et la conviction que Tim Burton reste capable d’accomplir de grandes et belles choses !

 

*Bande annonce*