Sherlock-Holmes-2

 

Date de sortie : 25 janvier 2012 (Policier-Action Américain)

Réalisateur : Guy Ritchie (Sherlock Holmes, Snatch)

Avec : Robert Dowey.J (Iron-Man, Avengers, Il était une fois dans le Queens), Jude Law (Stalingrad, A.I Intelligence Artificielle), Noomi Rapace (Millénium, Prométhéus), Rachel MacAdams (N'oublie Jamais, Minuit à Paris), Kelly Reilly (L'auberge éspagnol, Les poupées Russes), Jared Harris (Chinese Box)

Synopsis :

Sherlock Holmes a toujours été réputé pour être l'homme à l'esprit le plus affûté de son époque. Jusqu'au jour où le redoutable professeur James Moriarty, criminel d'une puissance intellectuelle comparable à celle du célèbre détective, fait son entrée en scène… Il a même sans doute un net avantage sur Holmes car il met non seulement son intelligence au service de noirs desseins, mais il est totalement dépourvu de sens moral. Partout dans le monde, la presse s'enflamme : on apprend ainsi qu'en Inde un magnat du coton est ruiné par un scandale, ou qu'en Chine un trafiquant d'opium est décédé, en apparence, d'une overdose, ou encore que des attentats se sont produits à Strasbourg et à Vienne et qu'aux Etats-Unis, un baron de l'acier vient de mourir… 
Personne ne voit le lien entre ces événements qui semblent sans rapport, hormis le grand Sherlock Holmes qui y discerne la même volonté maléfique de semer la mort et la destruction. Et ces crimes portent tous la marque du sinistre Moriarty. Tandis que leur enquête les mène en France, en Allemagne et en Suisse, Holmes et Watson prennent de plus en plus de risques. Mais Moriarty a systématiquement un coup d'avance et semble tout près d'atteindre son objectif. S'il y parvient, non seulement sa fortune et son pouvoir seront sans limite, mais le cours de l'Histoire pourrait bien en être changé à jamais…

Mon avis :

On ne change pas un équipe qui gagne et pour cette suite, quasiment la totalité de l’équipe est conservée avec tête le trio Guy Ritchie/Robert Downey Jr./Jude Law. Out Blackwood et bienvenue au plus grand ennemi de Sherlock Holmes, le professeur James Moriarty

sherlock-holmes-2-jeu-d-ombres-sherlock-holmes-a-game-of-shadows-photo-1

Le film prend place peu de temps après le premier et commence de belle manière. On comprend alors que rien ne sera chamboulé, la Sherlock’s touch est conservé quitte à perdre en originalité. Car le premier avait très fort de ce côté en proposant un univers londonien des plus réussis avec un duo Holmes/Watson n’ayant rien à envier et surtout remis à jour. Les deux se lancent inlassablement des vannes et se soutiennent dans les phases d’actions.

Le réalisateur affiche une fois de plus des scènes d’action ultra-spectaculaires, poussant le bouchon encore plus loin que dans le premier. Si vous voulez tous les voir, il suffit de visionner la bande annonce !. En témoigne de son savoir-faire de réalisateur, comme dans le premier, il essaie de réinventer ces scènes d’action en utilisant des procédés rarement utilisés. Ça donne à ses scènes une espèce de poésie, de successions de tableaux dédiés à la violence. Surtout visible lors du passage dans les bois (même si je le trouve un peu long) mais l'ensemble reste hestétique et beau à voir.!

sherlock-holmes-2-jeu-d-ombres-sherlock-holmes-a-game-of-shadows-photo

Je voudrais aussi parler vite fait de Noomi Rapace, l’actrice qui avait explosée avec son rôle de Lisbeth Salander dans le Millenium suédois et dont la prestation m’avait bien plus époustouflé que celle de la nouvelle. C’était donc avec attente que je guettais son rôle de gitane mais malheureusement le résultat est bien loin de mes espérances. Elle ne s’affiche que comme potiche, un rôle malheureusement si courant dans ces blockbusters hollywoodiens. Elle semble totalement envoûtée par le duo de stars limite hallucinée par la complicité affichée par les deux compères. Pour une première excursion, c’est plutôt mitigée mais bon, il y avait deux monstres du cinéma en face.

J'apprécie égallement l’intelligence du récit. Chaque détail compte, chaque action de Holmes a sa motivation cachée.Par contre comment la fine équipe pourra-t-elle faire mieux dans le prochain épisode ?  Je l’ignore, mais dans la catégorie du divertissement qui assure à tous les étages, ce film met la barre haut.

Pour ceux qui ne l’ont pas encore vu, allez-y, vous passerez vraiment un excellent moment.

 

*Bande annonce*