Looper-on-a-confronte-Rian-Johnson-a-son-futur-lui_portrait_w532

 

Date de sortie : 31 octobre 2012 (Action-SF Americo/Chinois)

Réalisateur : Rian Johnson (Une arnaque presque parfaite)

Avec : Joseph-Gordon Levitt ( Inception, Batman the dark night rises, 500 jours ensemble) Bruce Willis ( Sixiéme sens, Le 5 éléments, Sin City) Emily Blunt (Petit meurtre à l'anglaise, Le diable s'habille en Prada, 5 ans de Réflexion) Paul Dano (Little Miss Sunshine)

Synopsis :

Dans un futur proche, la Mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d’un genre nouveau (les "Loopers") les éliminent. Un jour, l’un d’entre eux, Joe, découvre que la victime qu’il doit exécuter n’est autre que… lui-même, avec 20 ans de plus. La machine si bien huilée déraille…

Mon avis :

Loin d’être loupé, « Looper » est plutôt le film de science-fiction à ne pas louper en ce moment !

Surprenant scénario,  celui où les voyages dans le temps auront été rendu possible et d’où une mafia envoie les hommes dont elle veut se débarrasser. Ceux-ci sont éliminés par des tueurs des temps présents (c’est à dire futurs, vous suivez ?), dont notre "héros ", qui va bientôt être confronté à son double futur, qu’il est donc censé tuer… Il y a d’ailleurs un joli travail sur la notion de"héros " dans " Looper ", tant il est curieux – et diablement ambigu – de s’attacher à des personnages qui ne sont autres que des tueurs… Mais des tueurs qui sont avant tout des êtres humains complexes, qui s’interrogent sur leurs propres actes, rendant justement l’intrigue si passionnante et philosophique !

looper-rian-johnson-L-w11k4n

L’aspect SF demeure en outre souvent discret dans le film, comme si les enjeux pour les personnages devenaient progressivement plus importants que toute débauche d’effets spéciaux techno-futuristes superflus

Il est ainsi assez habile de la part du cinéaste d’avoir gommé une vision trop ostentatoire du futur, offrant notamment une année 2040 qui ressemble à quelques détails près à notre époque : seul une petite parenthèse sur la télékinésie (qui n'est pas vraiment expliquer dans le film) ou quelques véhicules plus modernes sont introduits,Outre la notion presque obligée de paradoxes temporels et une vision assez brève et presque " vintage " de la machine à remonter le temps. Le film se concentre ainsi sur l’évolution du héros coupé en deux, entre son lui présent et son lui futur, autant dire entre deux personnalités qui ont bien du mal à s’entendre…

looper

 

Pour ma part (Spoiler) *les scénes qui sont assez impressionnantes et celle où un homme du futur voit son corps disparaître par amputations progressives au fur et à mesure que les mafieux s’acharnent sur son double du présent et celle de la manifestation du pouvoir véritable d’un enfant, qui deviendra l’homme à abattre d’un futur visiblement très noir…  les graphiques sont splendides et surprenants !*

 

Côté acteur, belle performance – encore – de Joseph Gordon-Levitt, bien que curieusement maquillé au point de devenir presque laid (était-ce bien nécessaire, soit disant pour que son personnage ressemble à son double futur ?) : il est en tout cas parfait pour offrir au personnage une véritable profondeur, notamment à travers son débat avec son autre lui… Doit-il tout faire pour sauver une vie qu’il n’a pas encore vécu ? 

Bruce-Willis-in-Looper-2012-Movie-Image-3

Quant à Bruce Willis, il prend visiblement plaisir à refaire du Bruce Willis bien bourrin et expéditif, (j'adore <3) tout en jouant sur certains détails troublants, comme lorsqu’on le voit tuer froidement des enfants…Bref ce film est à voir ! 

 

*Bande annonce*