zulu-affiche-523021c63a0a7

Date de sortie : 4 décembre 2013 (Policier Français)

Réalisateur : Jerôme Salle (Largo Winch)

Avec : Orlando Bloom ( The good doctor, Pirates des caraïbes, Lord Of the Rings), Forest Whitaker (Le Majordome, Max et Maximonstres, Le Dernier roi d'Ecosse), Conrad Kemp (Outcast, Winnie), Inge Beckmann , Tinarie Van Wyk, et Reghart Van Den Bergh

Synopsis :

 Dans une Afrique du Sud encore hantée par l'apartheid, deux policiers, un noir, un blanc, pourchassent le meurtrier sauvage d'une jeune adolescente. Des Townships de Capetown aux luxueuses villas du bord de mer, cette enquête va bouleverser la vie des deux hommes et les contraindre à affronter leurs démons intérieurs.

Mon avis :

Quand on pense à la fin d’année ainsi qu’à Orlando Bloom … C’est que nous sommes probablement une jeune adolescente qui est en train de se masturber tout en s’imaginant être avec lui quand il est un elfe ou alors un pirate. Mais on peut aussi penser sans perversion au gros blockbuster de la fin d’année que la planète entière attend de pied ferme : Le Hobbit – La désolation de Smaug. Seulement avant qu’il ne sorte, un autre film de cette fin d’année est sorti en salle avec en tête d’affiche Orlando Bloom justement. Et là il troque ses oreilles pointues et ses yeux anormalement bleus (t’as un poil abusé de la couleur mon bon Peter) pour une bonne bouteille, une gueule de bois bien violente, qui tire à droite à gauche et une carrière de flic qui tient constamment sur le fil. 

Ce film c'est : "Zulu" est une nouvelle réalisation du papa des adaptations de la Bande dessinée à succès Largo Winch.

Festival-de-Cannes-2013-Orlando-Bloom-et-Forest-Whitaker-pour-la-cloture

Sorti en France au moment même où l’on apprenait la mort de Nelson Mandela, ce film français fait plus que nous faire suivre l’enquête de deux flics sur une série de meurtres et un trafic de drogue, il dresse un portrait alarmante sur la situation de l’Afrique du sud et en vient à nous interroger sur ce que sera son avenir. Avec un film comme ça, on pourrait croire qu’il s’agit d’un début d’une vague de films consacrés à Nelson Mandela. Mais pas du tout, c’est une bonne vieille enquête policière à l’ancienne ! Qu’est-ce qu’il vaut le loustique ? Eh bien voyons ça !

De quoi qu’il nous cause la bougress' ? Eh bien c’est un duo de flic un peu étrange : l’un est un alcoolique notoire qui baise à tout va et l’autre est une ancienne victime des violences policières lors de l’Apartheid, qui doit enquêter sur la mort d’une jeune fille. Une enquête qui semble classique jusqu’ici mais qui va en fait remonter bien plus loin puisqu’un certain projet secret mené durant l’Apartheid pourrait justement en être la cause.

Je ne vous en dirais pas plus car le scénario du film est très bon. C’est une adaptation de roman donc forcément il y avait de la page qui a été remplie d’encre à un moment. Mais plus sérieusement le scénario, sans être incroyable ou rempli de rebondissements, est vraiment bien ficelé et se laisse suivre avec plaisir tout au long du film. Et c’est l’une des grandes forces de ce film d’ailleurs : on ne s’ennuie à aucuns moments. Il y a des scènes avec beaucoup moins de tension certes, mais l’histoire est suffisamment bien faite, les personnages sont suffisamment travaillés et les acteurs sont suffisamment crédibles pour que l’on suive avec plaisir tout ce qu’il se passe tout du long. Et ça, ça fait plaisir.

photo-Zulu-2013-3

Mais l’acteur que je retiendrais clairement reste Orlando Bloom. Il voulait nous montrer qu’il peut jouer autre chose que le héros un peu niais et tout propre sur lui ? C’est chose faite ici. C’est simple dans son comportement, j’ai pensé tout de suite au personnage de Hank Moody, incarné par David Duchovny dans la série Californication. Totalement à la ramasse, il semble plus intéressé par les culs qui passent devant lui que par l’avenir de son propre fils. Mais il reste profondément bon au fond de lui et c’est ce qui fait la force du personnage dont on devient immédiatement fan. Il avait cependant une habitude qui m’inquiétait un peu : chaque personnage qu’il voyait il finissait souvent par coucher avec … A la fin dans des moments d’action je finissais par me dire qu’il coucherait avec tout le monde … Homme, Femme, Animaux … Planquez-vous !

"- Je suis Hank Moody et j’approuve totalement ce comportement !"

Bref ... Zulu est un film maitrisé, un petit thriller bien efficace et qui fait du bien en cette fin d’année, tout comme l’avait fait un Jack Reacher l’année dernière. Les acteurs sont très bons, le film n’est jamais ennuyeux … Ah et à un moment on voit les fesses de Orlando Bloom… Et ça, c’est quand même bien ! Après ça, on peut dire que Orlando Bloom a rempli la Salle !! … Le réalisateur … Oui, c’est une vanne dégueulasse et j’en suis fiere :D

 

* Bande annonce*